1
min

Mélodie pour Élodie.

Image de Fennec

Fennec

12 lectures

1

Elodie te tend la main,
Et comme tous les matins
Le soleil pleure à l’horizon,
Et le ciel s’étire de tout son long.

Sur la couverture mauve
Tu aperçois un fauve,
Couché sur le lit
Un petit chat gris.

Une robe de soie noire
Posée sur le canapé,
Et deux grands yeux noirs
D’où coulent des mots sucrés.

Deux seins de satins blancs
Avec les bouts dorés,
Tu n’es plus un enfant
Mais tu es détraqué.

Réalité qui glisse des mains
Souvenir où crève l’espoir,
Elle va avoir du chagrin
Elle est si belle dans ta mémoire.

Tu effleures des doigts son visage,
Vous avez déchiré cette nuit.
Tu as oublié certains passages
Cachés au fond d’un puits.

Mais tu n’aimes pas les photos
Qui jaunissent sur les murs.
Tu te sais un peu parano,
Et tu ne parles pas de futur.

Un timbre sèche sur la fenêtre
La porte claque derrière toi,
Il vient de s’envoler, peut être,
Ça y est, tu n’as plus de toit.

Thèmes

Image de Poèmes
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,