Melancholy Blues – Paris en Aout

il y a
1 min
3
lectures
1

Obsédé textuel, j'aime convoquer les mots pour mener aux vertiges... concassage du sens, esthétisation de la forme... étirer les possibles jusqu'aux rives du non sens. Mes textes aspirent à  [+]

Au bar du Raphaël toute vêtue d’Incarnat
Un air de musique fauve à la Eroll Garner
Tu lisais Nabokov je voyais Lolita
J’écrivais sur une table des sonnets bien Austères
Lover come back to me répétait Apostat
Un piano violacé en ses airs Renégats

Il me restait encore cette âpre Mélancolie
Cette morsure du temps cette sourde Ignominie
Au bar du Raphaël son carré VIP
Rendez-vous 17h30 à Paris

Sur les chapeaux de roue de notre Passion-Catin
Nous vrillons tout’ berzingue boulevard St Germain
Dans ta Renault pourrie tu emmènes ton Homme
Pour aller terminer sur ce Linoleum
Un café sur tes lèvres un amour de Guêpières
Teach Me Tonight Garner toujours en Arrière

Il me restait encore cette âpre Mélancolie
Cette morsure du temps cette sourde Ignominie
Au bar du Raphaël son carré VIP
Rendez-vous 17h30 à Paris

Dans tes yeux couleur Dieu tu compris Soudain
Que j’étais veule alors qu’il était vain D’accord
De me demander d’aller plus Loin
Mon Amour je dévie je délire tu me Vires
Tu crus ma passion futile frêle émotion Gracile
The Shadow of your smile érectile qui Défile

Il me restait encore cette âpre Mélancolie
Cette morsure du temps cette sourde Ignominie
Au bar du Raphaël son carré VIP
Rendez-vous 17h30 à Paris

J’ai craché le morceau et rejeté le Noyau
Tu m’as coincé un soir juste après L’amour
J’ai triché sans gloire alors à Contrejour
Tu as claqué ma poire sans mille Détours
Mes sonnets bien amers je les ai en Travers
Lover come back to me je suis tombé à Terre

Il me restait encore cette âpre Mélancolie
Cette rage du temps sonore cette sourde Ignominie
Des amours consanguines mon cœur saigné à Blanc
Tu disparais dans l’ire moi dépecé Vivant
Au bar du Raphaël son carré dernier...Cri
Rendez-vous 17h30 à Paris


Il reste en ma mémoire ce trou si Chlorhydrique
Insinué en moi un drame Maléfique
Je ne puis mon amour devenir Amnésique
Cette morsure du temps cette sourde Ignominie
Lover come back to me
Répète sans Répit
Mon Cœur Violacé
Décharné et Meurtri
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Odysseus ILLYADIS
Odysseus ILLYADIS · il y a
Je vous remercie mais tous les textes que je publie ici sont désormais rejetés car j’ai critiqué le site en 2016. Aucun texte de ma part ne sera donc retenu. J’ai bien évidemment proposé ce texte et 5 autres ce mois ci et tous sont refusés.
Je vous remercie pour votre commentaire. J’irai donc voir ailleurs...

Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Pourquoi avoir mis des majuscules partout ? J'aurais bien vu en qualifié et même en finale ce poème marquant aux mises en mots très originales.