1
min

Méfions-nous de l'eau qui dort

Image de Richard Ka

Richard Ka

3 lectures

1

Méfions-nous de l’eau qui dort


Méfions-nous de l’eau qui dort
Ça mouille
Quand gronde l’orage dans le bas ventre
C’est qu’il est temps de lever l’ancre
Les billets doux dans la doublure
D’un costard nuit de conjectures

Méfions-nous des crève-la-dalle
Ça grince
Quand l’estomac se fait glaneur
Que les racines ne suffisent plus
Gare à tous ceux qui n’en peuvent plus
De se gaver de croissants beurre

Méfions-nous des découverts
Ça crisse
Quand sur les comptes la négation
Côtoie l’infime frais de gestion
Ce bel agio qui sans douleur
Rempli les bourses des bons seigneurs

Méfions-nous de l’ordinaire
Ça pique
Quand ça régale au croisement
Un bon gros rouge tout en cubi
Qui vient tâcher les cotons gris
Des banderoles au firmament

Méfions-nous des petits bras
Ça gueule
Quand faire le plein d’éco-carbone
Aux pompes à fric les jours d’automne
C’est filer la pièce au manchot
Pour voir couler l’Eldorado


Méfions-nous des larmes à l’œil
Ça cligne
Quand ça canarde sous les balcons
Dans la fumée poivrée de balles
Ces jours de liesse place de l’Etoile
Où la volaille tient les cordons

Méfions-nous des gilets jaunes
Ça croque
Quand on y glisse son petit doigt
Juste pour voir sous leurs habits
Combien sont gras les canaris
Qui volent aux vents quand pique l’oie

Méfions-nous de la Marianne
Ça pleure
Quand sonne l’hiver à la maison
Visage de marbre à son carreau
Elle ne dit rien à ses poulbots
Qui pissent de l’huile sur le perron.
1

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème