1
min

Mécanique abyssale

Image de Orazio

Orazio

12 lectures

1

Eternel comme la vague qui meurt sur la plage,
mon désir se renforce et grandit
chaque jour chaque nuit

Qu'il féconde le flanc de la terre,
qu'il reflue au sein de la mer,
il n'a de cesse à tes seins ses caresses!

Mécanique abyssale au dessein céleste,
de sa volonté inlassable,
point de trace sur le sable!

Quel est donc le sang qui t'anime,
dans ce labeur millénaire ?
En nous tant d'interrogations s'abîment!
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de CQFD
CQFD · il y a
"Mécanique abyssale" est sublime!
Fermons les yeux, rêvons , fantasmons....

·