1
min

Me moquant de moi-même

Image de Le Colibri

Le Colibri

5 lectures

0

Les hymnes du printemps me portent vers le large ;
C'est le chant azuré de mes nuits incertaines.
Je vogue sans savoir à quel dieu me soumettre
Et m'éveille en sursaut quand le dîner est prêt.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,