MAUVAIS TRIP SOUS RÉALITÉ AVANCÉE

il y a
1 min
15
lectures
1

D'un blanc pur, à un noir intense, dans un dégradé de couleurs ! S'immobiliser dans la soumission, lorsqu'elle devrait se révolter, incite l'humanité à la médiocrité et la lâcheté  [+]

J'en ai ras le bol, carrément marre, j'en ai ma claque, j'en pète les plombs !
La vie me claque, me fout sans cesse des baffes, dans la tronche, j'pète les câbles !
Vivement que j'claque, avant qu'je craque, vivement que j'parte de c'merdier, innommable, invivable !
J'en ai ma claque, ras le pompon, j'en ai ras la tête, ma tête qui explose, comme une bombe sans atome...
La vie est sans but possible, no futur, ah ça ouais, j'fucke le système, qui ne sème, et, récolte que d'la haine !
Vivement que la race humaine disparaisse d'la Planète Terre, pauvre planète, quelle misère, Belle Planète bleue, verte !
J'en ai ras les paquerettes, aussi, pour vous, ça ne veut rien dire, vous qui polluez la planète de votre présence odieuse...
J'en ai ma dose de toutes ces conneries, de toutes vos manipulations farfelues, cyniques, et de politiques sinistrées !
Vivement que vos systèmes capitalistes s'effondrent, comme des chateaux de paille en Amérique du Nord, comme en France !
J'en ai le feu qui s'réanime de vous voir, depuis ma naissance, dans ce petit monde, je f'rai bien un bûcher de vos corps sans âme !
J'en ai ras le cul, d'me faire enculer par le pouvoir, la dictature, le capitalisme, de devoir survivre, comme une moins que rien !
Vivement que la Révolution vienne décimer vos certitudes, vos abus de pouvoir, et, que l'on vous tranche la tête, comme au Moyen-Âge !
J'en peux plus putain ! J'en peux plus d'me faire niquer ! J'en peux plus de devoir fermer ma trop grande gueule !
J'en ai tous mes Démons qui se réveillent, j'en ai horriblement peur, j'en n'ai pas demandé autant, j'en ai pas envie de votre guéguerre !
Vivement que vous creviez tous dans vos bunkers, vous êtes si machiavéliques, que vous en dev'nez pathétiques !
J'en ai rien à cirer, j'suis vouée à crever un jour, grand bien me fasse, mais, sur mon nid douillet, de pierres, et, de sang, je dormirai l'Âme paisible !
J'en n'ai plus rien à s'couer, j'ai toujours su que vivre, était synonyme d'errance, dans les bas étages de l'Univers !
Vivement la Paix Universelle, si elle est encore possible, entre l'Humanité, les Hommes, les Femmes, les Enfants, pour tous, et, les Générations futures !
J'en ai pas franchement envie de cette vie terrestre, je préfère retourner dans le Paradis, où m'attend l'Éternité, peut-être plus humaine !

©2020 Texte Swapna* Le 27 Mai 23h28 !
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !