Maudite frustration

il y a
1 min
2
lectures
0

Voyageur de l'esprit, perdu dans son imagination. Mélancolique notoire. Fabricant de rêves, âgé de plusieurs milliers d'années (d'après les bruits)  [+]

Que je te déteste, maudite frustration ! Quand tu me tiens, je ne puis te détacher. Et pourquoi ? Pour amour ? Ah ! Parce qu'elle ne t'a pas regardée aujourd'hui ? Arrête veux-tu ! Tu es pathétique ! Je te prie de passer le pas de ma porte, et de ne plus jamais revenir. L'Amour ne m'aime pas, et je me pendrai bien avant de le trouver, s'il existe réellement. Ô toi, Amour, après avoir tant de fois hésité, je me suis jeté dans tes bras. Mais, alors que j’attrapais enfin ma chance, tu les as refermé. Ô Amour, pourquoi une telle cruauté ? Pourquoi cette torture ? Tu les fermes, puis tu les rouvres, puis tu les fermes de nouveau. Tu répètes ce cycle, comme pour me narguer. Amour, te moques-tu de moi ? Si c'est le cas, cesse ! Cette souffrance, je ne peux la laisser me battre plus longtemps. Je tomberai avant elle. Amour, ainsi, je te prie de m'ouvrir définitivement tes bras, que j'y plonge pour trouver le comble, ou, au contraire, de les fermer à jamais, au quelque cas je resterais seul, mais sans nulle peine. Seules des cicatrices resteront. Mais finalement, à quoi l'Amour pourrait-il bien servir ? N'amène-t-il pas la douleur ? Ne finit-il pas toujours par se briser ? Une fin inévitable... Oh ! pauvres, nous sommes ! Sans passion nous devons vivre ! Dure est alors cette existence, sans cet être galant qu'est l'Amour...
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,