Image de Reivilo

Reivilo

14 lectures

2

C'est ton cœur que je butine d'un amour qui te taquine si bien que tu te mutines, Marie-Line. De mon aquarelle la plus fine, c'est ton portrait que je dessine à l'encre de chine et bleu marine sans que je ne crie famine. Douce et tendre Marie-Line, tu es ma source, ma vitamine, la lune de mes nuits câlines, tout ce qu'un homme imagine.
2

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème