Margaux, Florian et un château

il y a
1 min
4
lectures
1
Un château, ni de cartes ni de fumées.
Un bateau, non ivre mais de conversations.
Des lampées artistiquement léchées
Comme des chats voulant vivre leurs ablutions
Assis sous des lampes d'un éclairage tamisé,
Hommes, femme, la nuit chatouille nos perceptions
Soudés dans l'instant, la clef de toute beauté
Un château, aux murs sans constitution
Sans douves mais doué de goûts raffinés
Du bout des lèvres, murmures et perceptions,
Florian, ou Margaux, ou moi, assemblés
Un doux château de vin, d'heures, avant évaporation.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Louis Le Mizieu
Louis Le Mizieu · il y a
Petit traité de dégustation, pas besoin de Château, un soir , un parfum dans l'air, sourires complices d'amitié et plus. Me rappelle un Nuits Saint Georges Les Saint Georges dégusté dans un jardin un soir d'été il y a ... longtemps. Orages sur la Côte (de Nuits) à l'horizon, parfums exhalés d'un vin magique. Merci pour ce Margaux bien que ce soit un bordeaux. J'aurais aimé écrire celui ci.