144 lectures

32

Ayant marché un peu, juste le long du rivage
Au vent du large chaud qui frôlait mon visage
Mes jambes tremblent encore... ai-je oublié mon âge
Je me suis donc assis pour voir le paysage.

Et rien à l’horizon, que la mer, le néant
Peut être juste un bateau qui reprend l’océan
Devant moi rien à voir que le vide et pourtant
Dans mes yeux une vision, la course d’une enfant

Elle m’était apparue, je ne sais trop comment 
Comme un ange du ciel venu du firmament
Ses cheveux de soleil ébouriffés au vent
Et ses cris plein d’amour, j’en demandais pas tant

Puis soudain dans l’espace, l’appel d’une maman
Juste le prénom "Margaux" qui me glaça le sang
Mes yeux se sont fermés... Tant de jours à présent
Ou nous avons vécu la perte d'un enfant...

Puis je me suis levé, une heure avait passé
Dans le ciel bleu les mouettes dans un cœur s’envolaient
Etait-ce un message d’Elle bien quatorze ans après
Où elle me dit je t’aime... On ne peut oublier.
32

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Une découverte tardive de ce bien émouvant poème, où l'on souhaite que la fiction reste de la fiction.
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Merci Alain pour ton passage, c'est en effet une page que l'on tourne mais cela reste écrit ..
Amicalement

·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Vous évoquez avec une grande finesse et une grande sensibilité un drame, la perte d'un enfant et la détresse. Votre poème m'émeut et me touche profondément.
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Je ne peux que vous répondre que c'est sans doute mon poème préfèré... Mais c'est sans nul doute le plus triste. Merci de tout cœur Félix . L'écriture, finalement est un bon placebo.
Et la poésie est bien le balcon par lequel j'aime sauter pour m'évader 😉.

·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Une bien belle formule Artvic. C'est toujours un plaisir de lire de si belles oeuvres.
·
Image de Zazinette
Zazinette · il y a
Ce que j'aime en vous ? La simplicité des mots, pas la peine de sortir des mots compliqué, être simple, c'est ça qui est beau...
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Merci beaucoup Zaz pour ce commentaire qui me comble bien entendu ! Vous m'avez cerné en peu de mots ! être simple et fidèle à soi-même. Ne pas se prendre la tête , bravo :) Vous pouvez aussi me soutenir sur un air de rock , je vous invite et prépare le disque sur la platine ;) je vous attends .
·
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Souvenir pour un ange
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Merci Didier, amitiés
·
Image de Cathy Grejacz
Cathy Grejacz · il y a
Quelques lignes tellement délicates et pudiques...
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Merci cathy
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Ton poème n'est pas sans me rappeler celui de Victor Hugo pour sa fille "Demain dès l'aube".
Tu trouves toujours les bons mots et les belles images pour dire la vie. C'est tristement beau

·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Content Isabelle que tu es commentée ce poeme qui me tient à cœur 🌟🌹 merci beaucoup pour tes mots ! Amitiés poétique
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Triste disparition évoquée avec de bien jolis vers...
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Merci à vous Joëlle ! <3
·
Image de La  luciole
La luciole · il y a
Une belle pensée pour vous et Margaux qui existe pour nous à travers cet émouvant poème
·
Image de Lydia Le Fur
Lydia Le Fur · il y a
Artvic, je comprends pourquoi. Très joli poème. La perte d’un enfant est indélébile, on oublie un peu et le souvenir revient comme la « course d’une enfant. » Suis venue, ai lu, ai voté. Au plaisir... Lydia
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Vous l'avez trouvé ! J'allais justement vous envoyer le texte !;)
Merci Lydia.

·
Image de Lydia Le Fur
Lydia Le Fur · il y a
J’ai bien trouvé le chemin vers Margaux. Merci. ;-) Avec plaisir !
·
Image de Marie Hélène Peneau
Marie Hélène Peneau · il y a
Touchée au cœur. Nous avons un peu les mêmes « rêves »
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème