Manifeste

il y a
1 min
0
lecture
0

Boris Vian : "Un homme digne de ce nom ne fuit jamais. Fuir c'est bon pour les robinets."  [+]

Requin, flemmard, balourd, grotesque, espadrille, primate, rabat-joie, pourri, rasoir, indélébile, pieux, loufoque, ridicule, cascade, cigare, rancunier, averse, hibou, suicide, abat-jour, éclair, orgue, kaki, paravent, radin, odieux, orgueilleux, arabesque, hypocrite, jaloux, airain, frileux, imbécile, ce mérite.

J’ai pris ta main comme un puzzle, car j’avais froid
Et j’ai pris ton regard.
Sur le chemin de fer qui filait à la gare
J’ai saisi ton arroi.

J’ai pris ta bouche comme un puzzle, car j’avais faim
Et j’ai pris tout ton corps.
Sur la route des vagues qui filait au port
J’ai semé notre grain.

J’ai pris ta vie comme un puzzle, car j’avais foi
Et je l’ai mise en pièces.
Sur le lieu du crime qui définit l’espèce
J’ai viré hors-la-loi.

Car le viol est, depuis Léda, religieux.
On a voulu que l’homme apprivoise le monde
Avec la force de son sexe, et en tout lieu
Il a planté son venin, stérile et immonde.

J’ai pris ta voix pour un désir, car j’avais peur
Et j’ai pris ta raison.
Sur le terrain d’ivraie qui me mène en prison
J’ai saisi ta stupeur.

J’ai pris ta main, j’ai épousé ton lendemain
Et marché dans tes pas.
Le vingt-et-unième siècle sera humain
Ou il ne sera pas.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !