Maison d'abandon

il y a
1 min
8
lectures
1
Les mémés sont des mendiantes d'amour.
Là, elles se sentent abandonnées,
Le front posé, sur la vitre embuée,
Le regard rivé sur les alentours


Elles attendent encore et toujours
Qu'arrivent un visage tant aimé.
Les mémés sont des mendiantes d'amour.
Là, elles se sentent abandonnées.


Elles vous offriraient tout en retour
D'un peu de compassion et de gaieté
Durant leur interminable journée.
Écoutez les et ne soyez plus sourd.
Les mémés sont des mendiantes d'amour.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,