Mais qui peut dire

il y a
1 min
358
lectures
59
Qualifié

Passionné de littérature, avec des préférences pour les auteurs américains (Hemingway, Fante, Kérouac, Irving entre autres), pour les polars (Ellroy, Lehane, Burke, Férey, Izzo, Nesbo, ...)  [+]

Image de Automne 2020

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Est-ce que nos vies seraient plus belles
Si tu ne t’étais pas fait la belle
Coulerions-nous des jours heureux
Loin de tous les matins pluvieux
Mais qui peut dire
De quoi seraient remplis nos jours
De lassitude ou bien d’amour
Mais qui peut dire
Que nos yeux se chercheraient encore
Qu’ensemble résonneraient nos corps
Regarde-toi, regarde-moi
La vie a déposé ses vides
À coups d’oublis, à coups de rides
Regarde-moi, regarde-toi
Le temps qui passe est assassin
Il s’est joué de nos destins

Est-ce que nos nuits seraient plus claires
Si nous respirions le même air
Le chemin serait-il moins rugueux
En se chauffant au même feu
Mais qui peut dire
Que ces échardes dans nos cœurs
Ne seraient juste que simples leurres
Mais qui peut dire
Que nous nous aimerions encore
Dans des draps froissés de nos corps
Regarde-toi, regarde-moi
Nos routes se sont trop éloignées
Pour pouvoir à nouveau rêver
Regarde-moi, regarde-toi
Où a filé notre jeunesse
Où s’est dissipée la tendresse

Est-ce que nous trouverions toujours
Des choses à dire, des mots d’amour
Est-ce qu’on aurait jeté à terre
Tous ces regrets bien trop amers
Mais qui peut dire
Qu’on aurait semé derrière nous
Des rires d’enfants, des moments fous
Mais qui peut dire
Que nos mains s’enlaceraient encore
Qu’ils seraient beaux nos cœurs à corps
Regarde-toi, regarde-moi
La vie ne fait pas de cadeau
Les routes sont pavées de cahots
Regarde-moi, regarde-toi
On ne vit pas de souvenirs
On en meurt juste et c’est bien pire
59

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Poèmes

Georges

Michel Dréan

À sept heures du soir, Georges appuya sur le bouton.
Explosion de lumière et de couleurs.
Dans la rue, les initiés applaudissaient déjà. Il sortit sous les acclamations, salua les... [+]