Magicienne

il y a
1 min
15
lectures
2
Tu viens petite fille
Tu es toujours la même
Un regard qui pétille
Un sourire à tes lèvres
Ta chevelure de soie
Fouette de ses boucles brunes
Tantôt ton dos
Tantôt ta nuque
Au gré de tes doigts agiles
Qui font
Et défont
Ton chignon.
Et tu régales ton entourage
D'un bon mot,
D'une moquerie fine,
Virevoltant légère
Sur tes pieds
De danseuse bohémienne.
Allure souple, taille gracile,
D'où viens-tu petite magicienne
Aux grands yeux noirs ?
2

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Est-ce la Esmeralda de Notre Dame de Paris qui vous a inspiré ce poème plein de douceur et de désir ?

Vous aimerez aussi !