1
min

Magasinier : tout le monde veut être magasinier

Image de C.Volaire

C.Volaire

315 lectures

174

Qualifié

Tout un magasin d'objets empilés, compactés.
Méticuleusement.
Il n'y a rien qui dépasse. De beaux carrés bien nets, bien lisses.
Je joue à Tetris !
Du matin au soir, je soulève, j'empile des cubes.
Je construis des murs, je démonte des murs.
Puis je décharge et je trie, suivant l'ordre des étalages.
Mon métier est un vrai jeu d'assemblage.
Un défi pour l'esprit, toujours renouvelé.

Dans le temple de la consommation
Moi, j'écris la partition.
2 packs de 2 fois cent sopalins à droite
Et hop ! envoyé au rayon propreté.
3 palettes de mille rillettes
Et hop ! un rayon charcuterie bien garni.

Chef d'orchestre depuis les coulisses,
Le hangar est ma cathédrale
Dans tant d'espace les machines coulissent,
domptent et déplacent sans un râle.
Personne ne s'en doute
Mais derrière la porte secrète
Se joue une valse concrète.
Tous les jours une joute
Dans mon cœur et dans ma tête.

PRIX

Image de Printemps 2018
174

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Freddy Potec
Freddy Potec · il y a
bien écrit en vers libres, presque un slam. Si le coeur vous en dit, venez lire "Au plaisir des mots " dans les très courts GP été 2018
·
Image de Jln
Jln · il y a
Un chef d'orchestre qui empilent des mots pour un poème teinté d'humour et d'une pointe de dérision
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un poème quelque peu moqueur sur l'adage "Une place pour chaque chose / Chaque chose à sa place" Cela devient crucial lorsque pour un DRH les choses sont des êtes humains. Bravo, C.Volaire. Vous avez mes cinq votes.
Je vous invite à lire mon sonnet Mumba sur le tragique destin d'un migrant http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba

·
Image de Huppefasciée
Huppefasciée · il y a
J'aime beaucoup votre poème en vers libres, il mériterait d'être déclamé sur une scène Slam.
·
Image de Maya Bellamie
Maya Bellamie · il y a
beaucoup de tendresse dans ce portrait. Je vous invite à lire mon ttc en compétition pour la Saint Valentin http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/marseille-1966. À bientôt
·
Image de Epicurien78
Epicurien78 · il y a
Amusant... Comme un petit air des "temps modernes"... Manquait plus que Charlie Chaplin :))
·
Image de Lammari Hafida
Lammari Hafida · il y a
Beau et original , bravo ! + 5
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Vous avez bien raison de parler de ces humbles métiers où l'homme est transformé en robot. Heureusement, son esprit reste libre. Bravo ! Et toute mes voix.
·
Image de Jean-Baptiste van Dyck
Jean-Baptiste van Dyck · il y a
Original ! mes votes ! Bravo. Dans un autre genre je vous invite au Vietnam le temps d'un songe si cela vous tente, C.Voltaire ! http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/you-hanoi-me-part-2
·
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Repensé au "menuisier" à cause de ton magasinier. Regarde :

J'ai vu le menuisier

J'ai vu le menuisier
Tirer parti du bois.
J'ai vu le menuisier
Comparer plusieurs planches.

J'ai vu le menuisier
Caresser la plus belle.
J'ai vu le menuisier
Approcher le rabot.

J'ai vu le menuisier
Donner la juste forme.
Tu chantais, menuisier,
En assemblant l'armoire.

Je garde ton image
Avec l'odeur du bois.
Moi, j'assemble des mots
Et c'est un peu pareil.

Eugène Guillevic ("Terre à bonheur" - éditions Seghers, 1952, puis dans la collection Poésie d’abord, 2004)

Quant à ton "hangar-cathédrale"... Tu connais "Au seuil des cours de ferme" du même Eugène ?

·
Image de C.Volaire
C.Volaire · il y a
"Au seuil des cours de ferme
Je suis resté parfois
Comme à l'entrée des cathédrales.
..."

Je ne connaissais pas ces poèmes.. Merci beaucoup de me les avoir fait découvrir!

·
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
"Porté par un volume
qui s'épuisait lui-même
..."

Sympa, hein ?
;o)

·