Ma vie, ma scène

il y a
1 min
2
lectures
0

« Dans mon engin-soupière », « De vie à treize pas », ou encore « Satanique ta mère » : aucune de ces histoires n'a été écrite par l'auteur... qui s'en félicite  [+]

Moi je veux crever sur scène,
Au nez des projecteurs,
Dans une posture obscène
Comme certains acteurs.

Des parterres de groupies,
Qui ne disent que oui,
Aimeraient ma poésie,
Et aussi mon zizi,
Des rivières de whisky,
La coke et l'ecstasy,
S'écouleraient dans mon lit,
Avec des putes aussi.

Je chanterais des poèmes,
Dont je serais l'auteur,
Quelques reprises quand même,
Genre Brassens ou Slayer.

Moi la musique c'est ma vie,
Mes rêves assouvis,
Ça paye aussi mes Luckies,
Ma bière et mon teuchi,
La musique c'est mes envies,
C'est mon sang, ma folie,
Un jour j'aurai des sosies,
De Bruxelles à Paris.

Je ne suis pas un emblème,
Tout juste un amateur,
Éclairé car la SACEM,
Me verse des droits d'auteur.

Du gros son dans les amplis,
Je mentirais ma vie,
Je cracherais mon mépris,
Et parfois mon vomi,
Je reprendrais Tostaky,
Je rejouerais Lily,
Je ferais comme Johnny,
Et j'en paierais le prix.

Parce que la vie est belle,
Et que j'aime les fleurs,
Et puis aussi les poubelles,
Je donnerais mon coeur.

J'irais vivre en Bolivie,
Ou aux états-unis,
J'aurais de nouveaux amis :
Obispo et Pagny,
J'exhiberais mon outil,
Je ferais comme Iggy,
Mais bien sûr en plus petit,
Et en moins gros aussi.

Le monde est parfois cruel,
Et rempli de bonheur,
Une étoile dans le ciel,
Qui brille et puis qui meurt.

Aux Zéniths et à Bercy,
Même à New York city,
Je pleurerais chaque nuit,
Sous des yeux ébahis,
Je chanterais l'anarchie,
La liberté trahie,
Mes amours et mes amis,
D'hier et d'aujourd'hui.

Mais je partirai sans scène,
Sans aucun spectateur,
Un beau jour de la semaine,
Lorsque viendra mon heure.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,