1
min

Ma montagne

Image de Aziz Ben

Aziz Ben

13 lectures

2

Un jour, je monterais sur cette colline
Qui domine ma paisible vallée verte
Où, jadis je jouais souvent,
Je suivrais ce long chemin caillouteux
Qui s’échappe des champs en fleurs
Pour rejoindre les cimes majestueuses
De cette montagne si pleine de mystères
Qui domine l’horizon de ma jeunesse.
Je voulais aller au delà de cette frontière
Briser les chaines du mystère
Et gambader sur l’autre flanc.
Je voulais monter sur ces pentes abruptes
Avec mes espoirs et mes peurs,
Braver les vents et les chaleurs,
Ecouter l’histoire que raconte chaque pierre
Avec ses joies et ses douleurs,
Chercher dans chaque recoin infime
Ce qui se cache si bien a l’abri de la lumière
Et monter vers ce sommet altier
Pour narguer son légendaire orgueil
Et enfin voir ce qu’il y a de si beau
De l’autre coté de mon mystère.
Je respirerais cet air des hauteurs
Et jetterais un dernier regard en bas,
68
Vers cette vallée verte qui somnole
Piétinée par les vents qui passent.
Je narguerais ces bas nuages
Sur lesquels je dessine des visages
Qui changent de forme et d’humeur
Au gré de ma féconde imagination.
Mais avant de détourner mon regard
Je laisserais mes yeux faire ce voyage
Que je souhaitais souvent :
Aller au delà de cette terrible frontière
Dessinée par la montagne,
La montagne de ma jeunesse
Qui domine désormais l’horizon
Où se trainent mes derniers instants.
Je ne quitterais pas ce côté tant connu
Et rêverais jusqu’à ma dernière prière
Qu’un jour je monterais sur cette colline
Qui domine ma douloureuse vallée sèche
Et me tient captif dans ses espaces
En attendant de me lâcher enfin la main
A ce fatidique et ultime instant
Qui m’ouvrira les portes d’un autre monde,
Sans vallée,
Sans colline,
Sans montagne,
Et surtout sans horizon.
Abdelaziz Benzid



2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Valérie Benz
Valérie Benz · il y a
Verte est la colline que je gravis pour le lire, Poète. Merci. Très beau texte.
·
Image de Aziz Ben
Aziz Ben · il y a
J'espere pour vous que cette colline restera toujours verte.
Merci

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur