Me décrire serait la preuve que je me connais mal  [+]

Le bruit du silence s'incarne sur ma page blanche
Qui se plaint de mes mots qui tombent en avalanche
Mystérieux pour certains, et il se trouve que par hasard
Ma feuille se plaint de moi et me dit que je suis bavard

Normal! Il n'y a qu'à elle que je me confie pleinement
Cette page blanche, cette amie fidèle, cette maman
Qui m'écoute avec attention et décortique mes silences
Celle qui me réconforte dans mon adulescence

Mon silence salit ma page de son encre noire
Un peu comme ma vie, un vrai cauchemar
Et puis, il n'y a qu'elle qui comprend mes maux
Qui les analyse et qui me dit que je suis un héros

Ma feuille, lorsque je la réveille à minuit
Pour blaguer ou raconter une épisode de ma vie
Elle me regarde, me sourit et me donne son attention
Elle est une amante, la mienne, ma feuille, ma passion

Avec elle je vis un grand amour, l'amour d'ado
Quand elle me regarde et me dit: "tu es un héros"
Je lui réponds que c'est grâce à elle, oui! Elle!
Qui m'entends toujours, à elle, l'amie fidèle

Quand je n'ai pas d'inspiration, il suffit
De te regarder pour en trouver mon amie.
Ma feuille, je couche avec elle sans préservatif
Et j'engendre des textes d'amour addictif.

Ma feuille et moi, c'est une longue histoire.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !