Ma déception

il y a
1 min
4
lectures
0
J'attendais tellement de toi;
Tout ce que je voulais c'était un toit
Pour pouvoir m'abriter, me consoler, m'aider
Jusqu'à ce que je reflète à travers le miroir, un sourire esquissé

N'était-ce pas important pour ta petite personne ?
Qu'est-ce que j'ai été conne.
Je voulais simplement un réconfort, un support, un report...
Néanmoins, je ne savais pas que ce n'était pas ton fort.

Qu'est-ce que je voudrais t'abhorrer;
Tout ce que j'arrive à faire, c'est t'adorer !
Peux-tu m'aider ?
Pitié.

Quelques jours sont passés,
rien n'a changé.
Je me rends compte que tout est abscons;
je veux sauter de ce pont.

Avant, j'étais pleine d'acrimonie,
Maintenant, j’agonis.
Toi, tu sais vivre avec alacrité.
Toi, tu n'as pas peur d'abandonner.

Un mois passa.

Après une forte algarade,
Avec Toi, mon camarade;
Tu m'as laissé un goût amer dans mon cauchemars
J'en avais marre,
J'en deviendrais malade;
Car dans mon songe, j'étais morte par noyade.

Je vivais à présent tel un anachorète
Je vivais tel un interprète
Pour te faire subir cet anathème
Parce que tout ce que je voulais dire, c'est : ''je t'aime''

J'étais paradoxale;
Je sentais que j'avais mal !

Tu étais ma déception
Tu m'avais utilisé comme un vulgaire pion
Tu avais soudoyé ma passion
Pour pouvoir m'achever sans un panneau -danger : attention -

Tu as été ma déception :
J'ai été victime de ta trahison.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !