Ma chambre d'enfant

il y a
1 min
8
lectures
0

Je m'appelle Lola, j'ai 20 ans et je suis écrivaine. J'ai sorti un 2 recueils de poèmes que vous pouvez retrouver ici : https://lavieenproses.webnode.fr/mes-livres/ Voici mon blog ... [+]

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Hier, je suis allé voir mes parents, et, je suis rentré dans ma chambre d'enfant. La nostalgie est venue s'emparer de mon cœur ; elle a laissé des photos de moi, sur les murs et des posters. Mon lit, où sommeil encore les câlins de mes parents, leurs mots doux avant de m'endormir.
---
J'ai ouvert l'armoire en bois qui n'avait pas bougé, j'ai retrouvé mes livres et la totalité de mes jouets abîmés par le temps mais encore neuf dans mon cœur d'enfant. Les histoires à dormir debout que je racontais, et celles lues chaque soir avant de me coucher. Mes peluches, qui je crois attendait mon retour, leurs odeurs se sont un peu dissipées, mais au fond de moi, le petit garçon intérieur les a retrouvés. Les DVD qui ont fait tous les longs trajets de voiture avec moi, les collections de cartes et de fèves, mon journal qui écoutait mes peines et mes joies, le coussin sur mon lit où ma tête a longtemps posé ses rêves.
---
Je suis retourné dans ma chambre d'enfant, celle où ma vie a commencé. De tout bébé jusqu'à l'indépendance. De mes premiers jouets, au tourbillon de l'adolescence. Celle qui me gardait lorsque j'étais puni, celle qui a accueilli mes copains, puis ensuite ma première petite amie. Celle qui a évolué en même temps que moi, qui en a vu de toutes les couleurs, du bleu, du gris, des grosses disputes, de l'amour infinie.
---
Ma chambre, ce n'est pas juste des meubles posés, ce n'est pas juste un prénom inscrit sur ma porte, c'est mon histoire, mon passé, ma vie d'enfant, une partie de mon identité. Celle qui ne m'a pas fait de cadeau, le jour de Noël où j'avais interdiction de sortir avant le réveil de mes parents et puis celle que je ne voulais plus quitter, lorsque mal dans ma peau j'étais.
---
J'ai pris une grosse dose de réconfort et de tendresse en y rentrant, je crois que j'en avais besoin, pour me rappeler, que même si aujourd'hui je suis grand, rien n'est plus beau et plus vrai que le rire et l'âme d'un enfant.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,