1
min

Ma Bonne Etoile

3 lectures

0

Exquise, quand tu esquisses un sourire et que tu t'illumines,
Il y a comme quelque chose d'étrangement intense,
Qui comme les rires innocents et cristallins de l'enfance,
Et tout comme tes yeux, ont le don de transcender mes rîmes.

Ô merveilleuse apparition, ne me sentir bien, qu'auprès de toi,
Car tu es un être de lumière qui tend une main pour aider.
Ton cœur si pur, m'élève vers des cieux cléments, pour sauver,
Ma pauvre âme esseulée, alors faits de moi le compagnon et non le loup aux abois.

Et ma voix inaudible ne peut dire simplement les mots,
De ce que je ressens, mon ange, pour toi et seulement rien que pour toi.
C'est que je suis au-delà de tout cela, car grand est mon émois,
Pauvres accessoires devant tant d'émotion , voilà qu'ils nous font défauts.

Comme des vœux jeter avec désinvolture, tel un défit aux cieux, voguant vers l'horizon,
Avec toi, marchant rythmiquement à mon côté, deux cœurs, deux battements à l'unisson,
Un besoin de toi, constamment j'éprouve, ma joie, ma fée, ma mie,
Non pour une nuit aussi éphémère qu'une étreinte, mais pour la vie comme un infini.

Il y a dans mon corps et mon âme une addiction à ta charmante personne,
Une soif d'ivresse que tu provoques, de tes lèvres timidement, et en moi alors l'amour résonne,
Il ne faudrait qu'un souffle sur la nuque pour soulever le léger voile,
Et que t'appartiennent mon cœur et mon âme déjà à ta cause acquis, ma bonne étoile.

De mes baisers sécheraient tes larmes et de larmes ils n'y auraient plus,
Ni de pleurs et de chagrins, ils n'y auraient plus, non il n'y aurait plus,
Que le bonheur, et rien que cela, que je dépose fébrilement à tes pieds,
Car toutes ces choses, de par mon adoration, feront partie de ton passé.

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,