1
min

Lumière isolée

Image de Lilboofromparis

Lilboofromparis

8 lectures

0

Ces deux lacs cristallins
Où comme dans un reflet
Je peux voir ton chagrin
Obscur tel un secret

Te voilà attachée
A ta chaise d’alitée
Tu n’oses plus marcher
De peur de tomber

« J’veux pas rester ici »
Voilà c’que tu m’as dit
Les yeux couleur d’aveu
Lucide le temps d’un vœu

Ici c’est l’isolement
Loin de tous tes enfants
Une vie en aparté
Sans sucre ajouté

Une adresse d’ambulance
Allée des défectueux
Bâtiment du silence
Belleville-sur-cieux.

« C’est dur » nous répètes-tu
Anaphore désolée
A laquelle je ne peux plus
Répondre sans lâcheté

Une récidive d’enfance
Voilà quel est ton vœu
Un rêve de contredanse
Un souhait avant l’adieu

C’est toute dénoyautée
Que tu vas nous quitter
Ton esprit rajeuni
Par cette douce maladie

Plus rien dans l’ciboulot
Sauf quelques litres d’eau
Pour pleurer ce fardeau
La fin des haricots.

Ton cœur qui bat trop fort
De ne pouvoir donner
Mourra en météore
Mamie pour l’éternité
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,