1
min

Lorsque les dimanches pleurent

Image de Patchouliz

Patchouliz

7 lectures

1

La pluie chante sur les toits,
La pluie marche à petits pas.
Au travers de chaque goutte,
J'entends ta voix.
Je t'entends me dire,
Que tu ne m'aimes pas.
La pluie choisit souvent le dimanche pour s'épandre.
La pluie, briseuse de silence, aime se faire entendre.
Petite danseuse! Voltigeant!... Timide!
Petite allumeuse! Narguant!... Perfide!
Les citadins ruminent. Les paysans jubilent.
Les sols, eux, se délectent et ingurgitent.
La plus grande meurtrière de tous les temps,
Tantôt en inondant, tantôt en asséchant.
La pluie choisit souvent le dimanche,
Jour opportun pour briser le silence.
La pluie qui pleure la misère du monde,
La pluie qui purifie un peu l'immonde.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,