Longtemps après l'Angélus

il y a
1 min
127
lectures
16
En compétition

Auteur de trois recueils de nouvelles dont « L’Oiseau et autres nouvelles d’aujourd’hui » et « 24, noir, pair et passe et autres nouvelles à lire dans le métro », je me sentais un peu  [+]

Image de Automne 2020
À l’ombre douce de l’incertain,
Au moment où les voiles noires se déploient sur le sable,
La mer se froisse, qui ricane.
Une charrette de varech emplit les ombres.
On la devine plus qu’on ne la voit.

Le vent siffle du lointain,
On croit entendre le crissement d’une roue dans le sable,
Et ceux de quelques pas.
Ce sont retours du soir, tirés par de grands bœufs.
On les devine, plus qu’on ne les voit.

La mer brille sans tain,
Quelques silhouettes pénitentes, vouées au cilice,
Vont, la tête et le col bas.
Le nerf du fouet frappe les bêtes de trait.
Il le devine plus qu’il ne le voit.

— Savez-vous où est le nord ?
— Sans doute là, sans doute ici,
Mais je ne sais pas, je rentre chez moi.
— Savez-vous où est la côte ?
— Loin. Vers une ou deux lieues marines
Mais je ne sais pas, je rentre chez moi.
— Mais alors…

À l’ombre douce et incertaine,
Le soir,
Il est des voix
Il est des ombres…

— Mais alors…
— Eh oui, il est des morts moins morts que toi.
16

Un petit mot pour l'auteur ? 25 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Kolgard Sino
Kolgard Sino · il y a
La première et dernière phrase en particulier sont très forte
Image de Kolgard Sino
Kolgard Sino · il y a
Très beau ! Très profond !!
Image de Pierre-Yves Poindron
Pierre-Yves Poindron · il y a
Merci de votre commentaire. Il me touche beaucoup.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un voyageur perdu sur une plage, autrefois, un jour de procession ?
C’est un peu hermétique (pour moi), mais on ne peut dénier une couleur forte à ce texte marin aux images précises.
J’aime et je m’abonne à votre page.

Image de Pierre-Yves Poindron
Pierre-Yves Poindron · il y a
Merci beaucoup de votre commentaire. Je suis content que vous ayez aimé ce texte.
Image de Marie-Chrisine WALCHSHOFER
Marie-Chrisine WALCHSHOFER · il y a
Texte court et percutant, on sent le froid, l'âpreté, on a vite envie de rentrer chez soi, au chaud et bien vivant !
Image de Pierre-Yves Poindron
Pierre-Yves Poindron · il y a
Merci Marie-Christine de cet arrêt sur l'Angélus.
Image de Jeanne Mercier
Jeanne Mercier · il y a
Le rythme du ressac nous transporte doucement des ombres à leur Lumière .
Image de Christiane Tuffery
Christiane Tuffery · il y a
on peut l'acheter où ce tableau ?
Image de Pierre-Yves Poindron
Pierre-Yves Poindron · il y a
Merci infiniment de ce commentaire si concis en une seule phrase.
Image de Yannick Pagnoux
Yannick Pagnoux · il y a
Au-delà de cette impression très conceptuelle, on ressort de cette lecture empris d'une sensation intemporelle. Vraiment très très bon (purée j'ai l'impression d'écrire une critique culinaire mdr)
Image de Pierre-Yves Poindron
Pierre-Yves Poindron · il y a
Merci Yannick. Critique culinaire... Pourquoi pas ? Après tout, il paraît que certaines algues se mangent et sont délicieuses :)
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Étrange temps où les vivants qui traînent leur destin semblent plus morts que les morts .
Une atmosphère celtique .

Image de Pierre-Yves Poindron
Pierre-Yves Poindron · il y a
Merci beaucoup Ginette de votre commentaire. Il me touche beaucoup. Merci aussi de votre soutien.
Image de Paul Jomon
Paul Jomon · il y a
Vraiment une ambiance particulière, entre chien et loup, le temps d'un retour de labeur. On est dans la lassitude, presque le repos. Pas éternel mais on y va.
Image de Pierre-Yves Poindron
Pierre-Yves Poindron · il y a
Merci d'être passé lire ce texte. Et merci de ce commentaire... un peu sceptique. Oui, oui, on y va vers le "repos". Je ne pense pas qu'il sera éternel, néanmoins :)
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
La première strophe invite vraiment... il y a des images magnifiques ! c'est beau !
Image de Pierre-Yves Poindron
Pierre-Yves Poindron · il y a
Merci de votre appréciation. Je suis heureux de penser que ces images peuvent être évocatrices.
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Elles le sont ... dès le vers 1 ( que j'adore)

Vous aimerez aussi !