2 lectures

0

Elle se souvient de la joie éprouvée à l'annonce de la bonne nouvelle,

et put se remémorer les heureux cris de son entourage le plus fidèle.

Elle se souvient également de la douleur profondément ressentie

le jour où on lui annonçât que tout était fini.



Pas d'éclairs dans le ciel noir et sombre, pas de pluie battante,

Pas de cris, pas d'orage, uniquement du silence.

Pour certains le silence est d'or,

pour d'autres il est synonyme de mort.



Le temps ne soigne pas la blessure mais vous cicatriserez.

Cette cicatrise est une preuve de la partie, en vous, à jamais brisée.

La vie est un cercle vicieux, nous sommes des êtres-humains fougueux,

à la recherche de la passion et du bonheur mais demeurons malheureux.



Aujourd'hui lorsqu'elle repense à la roue qui devrait tourner,

les mêmes images se présentent et les mêmes paroles résonnent :

Il est temps de se résigner à donner la vie et à simplement la vivre.

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,