L'incertitude

il y a
1 min
11
lectures
2

Une vierge folle vous invite à partager sa folie passagère , éphémère , de moisson de rimes s'enchevêtrant dans l'espace ésotérique , érotique , fantasmagorique , éclectique , électrique  [+]

C'est comme une hésitation de la connaissance
Ou comme l'affirmation d'une terrible inconstance .
C'est le flou de l'ombre d'un objet sans consistance
Ou la vague perception d'un horizon brumeux ;
C'est toute l'indécision, d'une belle, dans un jeu,
Ou l’ambiguïté de tout un raisonnement ;
C'est la "solidité" d'un beau sable mouvant,
L'éventualité d'un heureux événement ;
Le caractère changeant des nuages au ciel,
La variabilité de l'espace et du temps ;
L'indétermination de couleurs d'arc - en - ciel
Et le sens fluctuant d'une rose des vents ;
C'est le ton menaçant de l'orage qui gronde,
Les mouvements de houle d'une mer furibonde,
Et le doute qui s'installe dans la mémoire des gens,
Comme fluidité d'un souvenir indigent .
C'est une certitude privée de l'hypothèse,
Et c'est une synthèse à un seul élément ;
C'est un éboulement imprévu d'une falaise
Et c'est comme l'antithèse d'un non - événement .
Ce dont je suis certain c'est qu'elle met mal à l'aise
Et j'en connais plus d'un qui la fuient sereinement,
Car l'avenir incertain, toujours, jamais n'apaise
Celui qui, à demain, remet ce que jour même
Il aurait dû pouvoir faire très certainement ;
Et si certains, malgré tout, disent alors qu'ils l'aiment
C'est qu'ils sont, voyez vous, d'impétueux casse - cou ;
Et ils n'auront plus droit au cornélien dilemme
Pour choisir, à leur goût, l'amour d'une Chimène ;
Ils devront épouser comme des sapajous
La première venue, comme une mauvaise aubaine,
Et là, c'est bien certain, ils l'auront bien voulu ;
L'incertitude mène au paradis perdu .
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
joli
Image de Georges Marguin
Georges Marguin · il y a
C'est une Ronéo, ça n'est plus une machine à écrire ! on lit aussi vite cette marée de mots parce qu'on a pas le temps avant la suivante.
Maintenant, je lis et je signe,c'est simple, rapide, je gagne du temps.

Vous aimerez aussi !