L'impulsion

il y a
1 min
373
lectures
195
Finaliste
Jury
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Un poème comme une renaissance, un nouveau départ. La puissance brute des images employées par la poétesse donne à l'ensemble une force

Lire la suite
J’ai ôté nos nuits de mes poches pour les laisser sous l’oreiller,
Leur inanité acide aurait fini par les trouer.
J’ai arraché mes ongles,
L’espoir gratté sur l’épiderme du crépuscule y était resté coincé.
De mes pores encrassés j’ai exfolié la peur, l’hybris et la vanité.
J’ai déserté tous mes phares, noyé toutes mes bouées,
Et lorsque je n’eus plus rien été je pus de nouveau me parer.

J’ai natté mes cheveux de rubans d’asphalte et de la voûte céleste me suis chaussé,
J’ai noué l’équateur sur mes hanches, orné mon front d’une rivière,
J’ai caché l’océan dans mes manches et empli mes poumons de lumière
J’ai aux oreilles le rire du vent,
Je suis prête.
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Un poème comme une renaissance, un nouveau départ. La puissance brute des images employées par la poétesse donne à l'ensemble une force

Lire la suite
195

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Une magnifique et sublime impulsion poétique ! Vous êtes une belle découverte littéraire ! Je m'abonne à votre page.

Vous aimerez aussi !