1
min

L'hymne à Ma Fille

Image de Brouilleur Sam

Brouilleur Sam

0 lecture

0

Laissant fuir un sourire enfantin, aux allures colorées
Elle observe mes actions, qui Lui serviront alors de guide
Aucunes erreurs ni hésitations, je Dois rester si fluides
Pour ne rendre illusoire, Ces espoirs construits de pensées

Bâtir un rempart ne peut ouvrir la vision libre de ses souhaits
Une barrière contre faite de mise en gardes, sans nulles raisons
Pour canaliser en trajectoire constructive, L'allure de ces actions
Voir et définir comme route, la base d'un acquis qui naît

Devoir découvrir ou savoir, la question semble sans énoncé
L’état stagnant de notre volonté pour prouver, et rester sans fin
Les cartes peuvent vous parler, mais hier étant déjà lendemain
Désirer un devenir, peut satisfaire rassurer, ou même étonner

Mon envol d'un jour aux senteurs du futur, épie ton avenir
Cherchant les intervalles de nos deux mondes, du possible matin
Où la réussite envahira ta vie récente qui se forge par tes mains
Et regarder autour de toi, pour découvrir le jour suivant à venir

Ris, cours, chahute, mais gare l'horloge tourne de plus en plus vite
Le jour ou mon absence ne sera plus, qu'un simple souvenir
Tu auras l'image d'un sentiment, de déjà vu pour se mieux définir
Ne cherches pas de regrets, je resterais dans ta vie un ermite

A l'écart de tous et si proche de rien, dessinant d'un souffle un jour
Où tout les moments se figent, sans gène au regard de ton passé
Sans jamais effacer de ma mémoire, la tonalité de ton rire emballé
Car rien ne se perd quand on y croit, il s'unit au moment amour

TDR B59
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,