1
min
Image de Krystian Proksa

Krystian Proksa

56 lectures

9

Comme chaque soir
Dans les allées du parc
des pyjamas céruléens nonchalants font la promenade
L'haleine crépusculaire apporte un peu de fraîcheur
à nos corps ramollis et à nos esprits malades
Les ormes se mettent à soupirer
Dans la pénombres sous les cyprès
des blocs de nuits s'agglomèrent
sur les toisons d'asphodèle
De temps à autres
des hurlements simiesques effroyables
ou les sanglots incessants d'une femme nous parviennent  
Ils sont rythmés par les psalmodies incessantes de l'ancien curé
" Pauv'tchots...Seigneur prinds pitché...Pauv'tchots...Seigneur... "
Assis à mes cotés sur le banc fatigué
Delannoy  le menton dans les mains
comme chaque soir rabache 
" Fien d'curé  . T'es ichi pace qu'in taule i t"aurotent ziguouillé..."
Comme chaque soir 
les fenêtres grillagées du blocs des longs séjours s' allument
et la voix de soeur Marie-Joseph retentit
 "En rangs ces messieurs dames
C'est l heure des traitements..."

Thèmes

Image de Poèmes
9

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Mickael Gasnier
Mickael Gasnier · il y a
Je croise des gens en pyjama chaussons de papier aux pieds tout comme moi...
A bientôt

·
Image de Krystian Proksa
Krystian Proksa · il y a
Bon rétablissement . A bientot .
·
Image de Comillaslovers
Comillaslovers · il y a
Baudelaire m'a soufflé à l'oreille que la poésie pouvait ne pas être rose bonbon !
·
Image de Krystian Proksa
Krystian Proksa · il y a
Pas que en tout cas Merci
·
Image de Renacé
Renacé · il y a
C'est dur
·
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Merci pour la liberté de ce texte !
·
Image de Olivier Gatin
Olivier Gatin · il y a
Merci de ce bo texte libre
·