L'homme au chapeau en carton

il y a
1 min
280
lectures
26
Qualifié

Bienvenue sur ma page, Si, vous y êtes venue c'est par amour pour la lecture,.. Zoé aime lire les récits qui lui plaisent, et pas ceux qu'on lui impose, Elle aime regarder l'aube se lever...

Image de Grand Prix - Automne 2021
Image de Poèmes

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Sur sa tête en forme de poire
Des cheveux sales et décoiffés
Ils ont fait leur nid sur le sommet de son crâne
Son corps maigre
Écrasé sous un pardessus en vinyle
Grelotte
Ses pas sautillent sur le bitume mouillé
Le froid tiraille son visage
Le vent lui renvoie
Son écharpe effilochée en pleine figure
En riant aux éclats
La pluie sournoise le guette
Elle rit sous sa cape de fil argent
Ses bras chargés
De baquets d'eau
Attendent le récital du tonnerre
Pour faire danser les nuages

L'homme tourne à gauche
Au coin de la rue
S'arrête sous une porte cochère
Au visage austère
Ses cartons l'attendent
Assis les uns sur les autres
Il s'accroupit
Commence à fouiller
Dans ses sacs plastiques
Sa pancarte à la main
Il la dépose
Sur ses genoux croisés
Ramasse son chapeau de carton
Le plante sur sa tête
Adossé à la porte
Il regarde les passants pressés s'éloigner
Ses orteils gelés portent le poids de la douleur
L'humidité affamée le grignote

Le froid a chassé les derniers badauds
La charité frileuse
S'est faufilée
Dans leurs poches entre
Leurs poings fermés
Pour y passer la nuit au chaud

En face
Les volets
Se sont refermés
Dans un bruit sec
Son corps sursaute
L'écho se prolonge

La nuit enlace le ciel
Sous son masque sombre
Les étoiles brillent
C'est au bal masqué qu'elle ira
Dans son manteau de fine poudre d'argent
Accompagner l'homme au chapeau en carton
26

Un petit mot pour l'auteur ? 38 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de J.A. TROYA
J.A. TROYA · il y a
Bel hommage à ceux qui survivent plus qu'ils ne vivent.
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Les invisibles, ils sont au bas de chez nous, dans nos villes, nos quartiers. Ouvrons nos yeux !
Image de mirabelle leroy
mirabelle leroy · il y a
Touchante poésie pour ces sans abri , ces invisibles .
Tout y est : la pauvreté , l'isolement , le froid ... jusqu'à la mort .

Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Très bien écrit. Très fort et touchant. Il y a un quatrain de François Cheng qui évoque ce douloureux sujet et que vous connaissez peut-être.
Livré aux regards de tous et pourtant invisible
N'ayant pour compagnons que poussières et poux
Avec deux cartons, tu déplies le froid des nuits
Et trois syllabes qui font honte, tu hantes les logis.

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Triste, dure réalité. Très bel écrit.
Image de Zoé.L - Zoé.L
Zoé.L - Zoé.L · il y a
Merci.
Image de Flor Ever
Flor Ever · il y a
C'est une bien triste réalité, il y a des fois, où l'on fuit le regard, de peur d'être happé par la pauvreté, de ne pas savoir quoi dire...Je suis touchée par votre poème.
Image de Zoé.L - Zoé.L
Zoé.L - Zoé.L · il y a
Merci.
Image de Dominique Mutel
Dominique Mutel · il y a
Réalité sordide mise en poème.
Image de Zoé.L - Zoé.L
Zoé.L - Zoé.L · il y a
Merci.
Image de Patricia Besson
Patricia Besson · il y a
J'aime beaucoup ce texte. Touchant et joliment écrit. Bravo mon soutien
Image de Zoé.L - Zoé.L
Zoé.L - Zoé.L · il y a
Merci.
Image de Daisy Reuse
Daisy Reuse · il y a
Un beau poème sur la triste réalité des personnes dans la rue.
Image de Zoé.L - Zoé.L
Zoé.L - Zoé.L · il y a
Merci.
Image de Noan Gouliet
Noan Gouliet · il y a
Une auberge à la Grande-Ourse accueille l'ordinaire du peuple des abîmes. Très belle poésie.
Image de Zoé.L - Zoé.L
Zoé.L - Zoé.L · il y a
Merci.

Vous aimerez aussi !