L'hiver

il y a
1 min
69
lectures
13

Et si tu t'ennuies, et si vous vous ennuyez... Viens faire un tour, ici tout est court, tout est concis, tout est lége  [+]

Fraîcheur hivernale qui fige tout mon être
Saison de malheur qui m'oblige à me soumettre
Les années passent, je devrais m'habituer
Mais rien n'y fait mon corps reste frigorifié

Sous mes nombreux effets je cache mon visage
Celui-ci est figé, comme à la fin de l'âge
Ô hiver, je ne te vois plus qu'avec effroi
Comme sur un bagnard tu t'acharnes sur moi

Tu as caché la ville sous une blancheur
Une blancheur si pâle mais d'une vive douleur
Bien qu'un jour ou l'autre tu vas te mourir

Et je marche, marche sans jamais m'arrêter
En espérant un jour, pouvoir m'y échapper
J’aperçois avec bonheur le printemps venir
13
13

Un petit mot pour l'auteur ? 7 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Cette déclaration de guerre poétique contre la morte saison est une complainte fort bien écrite qui m a vraiment plu....merci pour cette lecture.
Si vous le souhaitez venez lire le péril vert en catégorie nouvelle et à la condition expresse qu il vous plaise, le soutenir.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-peril-vert
Très amicalement.

Image de Maguy Calesse
Maguy Calesse · il y a
Très joli texte , bravo !
Image de Lolottepresti
Lolottepresti · il y a
Merci beaucoup !
Image de Janick Gallant
Janick Gallant · il y a
Texte très réel
Image de Lolottepresti
Lolottepresti · il y a
Merci, j'essaie de rendre les sentiments encore plus réels qu'ils ne le sont déjà ;)
Image de Frédérique Snauwaert Fache
Frédérique Snauwaert Fache · il y a
Encore un joli texte
Image de Lolottepresti
Lolottepresti · il y a
Merci !

Vous aimerez aussi !

Poèmes

À jamais dans mon coeur

Lolottepresti

Cher Papa, chère Maman,
Aujourd’hui, j’ai 17 ans et vous me manquez plus que jamais. Je sais tout sur vous, ou presque et je vous admire.
J’aurais tellement aimé que vous soyez là... [+]