L'éxécution

il y a
1 min
23
lectures
6

Une vierge folle vous invite à partager sa folie passagère , éphémère , de moisson de rimes s'enchevêtrant dans l'espace ésotérique , érotique , fantasmagorique , éclectique , électrique  [+]

L'aube se levait à peine
Un vent léger bruissait
Dans les p'tits arbrisseaux,
Ils étaient une dizaine
Avec les mains liées
Juste derrière le dos ;
Leurs yeux étaient cachés
Sous un large bandeau,
Ils étaient alignés
Attachés aux poteaux ;
Ils étaient jeunes et vieux,
Avaient eu le courage
De vouloir résister
A l'invasion sauvage
D'un ennemi commun
Venant de Germanie ;
Ils étaient tous copains,
Et, contre la tyrannie,
S'étaient tous réunis
Pour sauver leur pays,
Leur beau pays de France
Qui les avait vu naitre ;
Avant de comparaitre
Et connaitre leur sentence,
Avaient été trahis
Par l'un des leurs, traitre,
Un gibier de potence
Qui les avait vendus .
Ils étaient là, debout
Avec le torse nu,
Comme pour un avant - goût
De leur corps en partance
Vers cette mort inconnue,
Qui, avec arrogance
Allait les emmener
Jusqu'à leur propre tombe .
En face d'eux, les soldats,
Alignés eux aussi,
Tenant, là, dans leurs bras
Les armes qui occient,
Attendaient l'air stoïque
L'ordre de tirer sur eux,
Une balle en plein cœur
Comme à la foire, un jeu ;
Alors le plus gradé
Qui commandait la clique
Leur cria : en joue, feu !
Ils tombèrent en même temps
Certains genoux à terre
D'autres le corps de travers
Alors le commandant
Enleva de sa gaine
Son sombre revolver,
Et avec sa dégaine
D'affreux tueur allemand
Tira à bout portant
Dans chacune des têtes
La balle qui achève
Parce qu'elle se projette
Au crâne directement,
Et ainsi parachève
Le tir du peloton,
Mettant un terme aux râles
De tous ces pauvres garçons .
Leurs visages étaient pâles
Et des filets de sang
Coulaient tout autour d'eux
Comme ruisseaux sur leurs flancs .
Certains avaient eu l' temps
De crier quelques mots,
De crier : vive la France !
Ils étaient les héros
De notre Résistance .
















6
6

Un petit mot pour l'auteur ? 8 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
La triste réalité qu'on refuse toujours mais qui revient toujours.
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
très beau, puissant ... tu sais, ça me rappelle " La rose et le réséda" d' Aragon ...
Image de Rellum59 Müller
Rellum59 Müller · il y a
La comparaison est tellement flatteuse.... je n'ose répondre, quand on connait l'immense talent d'Aragon !
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
mais tu as du talent .... qu'importe la comparaison ...la force est là et c'est beau !
Image de Rellum59 Müller
Rellum59 Müller · il y a
Merci de m'encourager à continuer !
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
mais que Ouiii !
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
émouvant , magnifiquement vrai....Mes compliments
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Poème très touchant, dure réalité ! Bravo !

Vous aimerez aussi !