1
min

Lèvres closes

Image de Joanne Mikaël

Joanne Mikaël

4 lectures

1

La luciole s'envole
Dans le ciel constellé
D'étoiles d'or, et s'y confond
Comme le voile noir qui dort,
Tamisant villages et cités
D'un masque bleu profond.

Lasses, les mains tombent et
Les peaux s'effleurent :
Fébriles souvenirs malmenés
De tendresse, de douceur.

La lune entoure la ville
D'un doux halo lumineux,
Projetant dans les rues sa lueur métallique,
Inspirant les pensées des amoureux.

Les pupilles se cassent, le sang se glace :
Point d'amour sans passion
Dans les textes que le temps efface,
Reléguant à l'oubli l'envie d'absolution.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,