1
min

Lettre ouverte au ministre des armées.

Image de Fennec

Fennec

9 lectures

0

(Aux copains - 1981)

Merci monsieur le ministre des armées,
J’ai effectué mon service militaire armé
Dans une caserne vieille et délabrée,
Si loin que vous l’avez sûrement oubliée.
Grâce à vous, j’ai perdu mes amis,
Mes copains, mais toute ma joie aussi.
Ma fierté, mais aussi mon honnêteté,
Je suis devenu voleur, tricheur, menteur.
Je me hais ainsi que tous mes semblables,
Et tout ce que nous représentons.
J’avais une amie, mais dans mon esprit,
Embrouillé, voilé, pourri, elle si jolie
Ne pouvait plus avoir une place
Qui ne peut être qualifiée de dégueulasse !
Avant de connaître ce monde hypocrite,
Plein de haine et de rancœur,
Je croyais vivre dans un monde fini.
Grâce à vous, j’imagine combien
Les prisons doivent être mille fois pires encore.
Merci monsieur le ministre des armées,
Je suis venu, j’ai vu, j’ai été vaincu.
Mais la guerre sera t’elle plus dégueulasse ?
(Non, votre guerre sera t’elle plus dégueulasse ?)

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,