1
min

Lettre à toi, compagnon pauvre pêcheur de mots, mon ami

Image de Alex CROW

Alex CROW

322 lectures

138

Qualifié

À toi bien triste auteur aux écrits sans lecteurs
Aux textes sans grandeur ni même profondeur
Faits de mots sans couleur ni chaleur ni odeur
Phrases sans épaisseur ni grande pesanteur
Je vais dire sois joyeux.

Garde ta bonne humeur, oublie toutes tes peurs
Tu es un créateur même en tant qu'amateur.
Certains sont des Seigneurs, des écrivains majeurs
Tu n'es qu'un voyageur qui vient en visiteur
Mais tu n'es pas moins qu'eux.

S'ils se voient gouverneurs ou bien même empereurs
Se veulent professeurs se sentant supérieurs
Toi petit conducteur, du train pauvre chauffeur,
Écrivain sans ampleur, mon frère petit joueur
Ne baisse pas les yeux.

Retourne à ton labeur, travaille avec ardeur
À devenir meilleur, prendre de la hauteur
Ne soit plus spectateur, approche la lueur
Des lointains enchanteurs où tu auras ton heure,
Si tu veux tu le peux.

Même dans la douleur travaille avec rigueur,
Oublie toute pudeur et sort de ta torpeur,
À ton front la sueur apportera fraîcheur.
Le temps est bon pasteur, tu sortiras vainqueur
Et tu seras heureux.

PRIX

Image de Été 2019
138

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de JLK
JLK · il y a
Bel encouragement pour nous autres les rime-petit. Tout en se rappelant le mot de Willy
"Il ne faut pas poéter plus haut que son luth."

·
Image de Alex CROW
Alex CROW · il y a
"Poète" franc, ça m'arrive de poéter pendant plusieurs heures, puis plus rien des jours durant, ça me prends quand j'ai des vers qui me viennent et alors ça démange. Quand j'ai quelques ver(re)s dans le nez il me montent au cerveau et il faut que je m'en débarrasse rapidement sinon ils m'envahissent et m'empêchent de dormir. Un vers ça va, plusieurs aussi, mais si l'on perd ces vers paradoxalement on les retrouve mais en vrac. Pour garder ses vers il faut bien qu'ils soient à rimer sinon c'est foutu.
·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
la joie ne commence-t'elle pas dès ce moment où le critérium se décide à épouser la première page de ce cahier tout neuf ?
toute création est unique, intime et ne peut se soumettre à quelque comparaison
et de ta sueur d'encre, tu écriras ces mots que tu as dans ton âme, dans ton cœur
n'en déplaise à certains, pourvu que tu les aimes
bien vu Alex

·
Image de Alex CROW
Alex CROW · il y a
Critérium et cahier neuf !
Mes parents étaient bien trop pauvres pour m'en offrir quand l'enfant de bourgeois utilisait ces outils d'écriture, antédiluviens maintenant, mais onéreux pour leur époque.
Mon père comme Joseph de Nazareth m'autorisait seulement à utiliser son crayon de charpentier, solide, économique, pratique à porter sur l'oreille pendant la pause, mais au trait épais. Le support d'écriture se composait de chutes de planches de coffrage non rabotées aux échardes vicieuses et perforantes.
Ma vie d'écrivaillon débutant ne fut point une sinécure.
Plus tard, ayant économisé sur la nourriture et les vêtements, je réussissais néanmoins à m'offrir un BIC et un cahier Clairefontaine, ce qui s'avéra être un petit pas pour l'humanité mais un bond dans le progrès, décisif en ce qui me concerne.
À ce jour j'utilise une tablette, certes d'occasion et d'un certain âge, après plusieurs années à m'échiner sur un ancien ordinateur au disque dur de faible capacité, donné par la fondation Abbé Pierre en 2001 (juste après le bogue de l'an 2000), matériel obsolète mais heureusement plusieurs fois upgradé grâce aux aides financières de mes proches et aux dons des passants qui abondèrent en jetant quelques piécettes dans ma sébile de faux aveugle.
Maintenant enfin autonome grâce à ce nouveau matériel portable très compact de marque Sumsang et muni d'une source d'énergie intégrée (une batterie m'a-t-on dit) je peux enfin écrire en tous lieux et tout temps au gré de l'inspiration, délivré du stylo (remplacé par un doigt agile bien que solitaire) et muni d'un support possédant une mémoire bien pratique, la mienne étant vacillante (l'âge et une certaine tendance à la consommation de boissons fermentées).
VIVE LE PROGRÈS !
;-))))))

·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
critérium et cahier, c'est maintenant
j'ai aussi usé la mine de ce crayon plat et rouge dans le temps
tous supports à portée de ma main
et que vive Alex !

·
Image de Alex CROW
Alex CROW · il y a
Donc dans l'temps t'avais une vraie bonne mine... maintenant une petite mine.
Faut pas vieillir...

·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
de crayon, oui...
c'est c'qu'on dit quand on est malade
ceci dit, j'ai toujours aimé tailler les crayons
j'ai bien dit : les crayons !!!

·
Image de Alex CROW
Alex CROW · il y a
Sur ce commentaire je ne piperai mot.
·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
entre les crayons à tailler
et tous à portée de main
je vous laisse le dernier mot...

·
Image de Alex CROW
Alex CROW · il y a
Et si j'écrivais un truc sur cette idée ? ....
Mouais mouais mouais, j'va vouère ça tiens !

·
Image de Alex CROW
Alex CROW · il y a
Dur Alex, sed lex... tase !
·
Image de JACB
JACB · il y a
Heureux qu’un retour de lecteur
Exprime sans reproches et sans peur
Son goût pour vos mots frondeurs
Mais humbles dans leur saveur.
Comment vous proposer l’horreur
De mon court, Alex, sa noirceur
Prétendant au concours à cette heure ?

·
Image de Alex CROW
Alex CROW · il y a
Votre "court" chère amie le lirai tout à l'heure
Parcourrai ses lignes et même s'il fait peur
Irai jusqu'à sa fin savoir si par malheur
Me serais fourvoyé à y perdre un quart d'heure
Ou au contraire de ça y trouver mon bonheur.
S'il est plaisant à lire et qu'il est bien charmeur
Dans tout son contenu il aura les honneurs
D'un petit mot sympa du fieffé "commenteur".
Commenteur est un mot qui semble être une horreur
Puisqu'il n'existe pas dans notre "dictionneur"
Mais il exprime bien en forme et en couleur
L'action que j'entreprends quand je juge un auteur
Commenteur-commentaire commun comme menteur.

·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
C'est un poème que l'on envie d'apprendre par coeur, qui booster le moral, redonne de l'espoir, empreint d'une grande humilité, d'une grande modestie et d'un très grand optimisme ! Mes 5 voix pour vous Alex !
·
Image de Alex CROW
Alex CROW · il y a
Merci Felix.
L'optimisme est une de mes qualités, en plus de la beauté, de l'intelligence et d'une grande humanité. Néanmoins la principale de mes qualités est bien la modestie !
Ah zut, j'ai oublié l'humilité ...
;-))))))

·
Image de Jeanne en B.
Jeanne en B. · il y a
CROAyez-y !
·
Image de Mister Iceberg
Mister Iceberg · il y a
le final est parfait , il y a du primo levi dans votre ton
félicitation +5 évidemment
je vous invite à découvrir ma fournaise si le temps vous le permet
au plaisir de vous relire

·
Image de Alex CROW
Alex CROW · il y a
Merci.
J'avoue ma méconnaissance concernant Primo Levi mais le compliment est fort sympathique.
La fournaise par Iceberg ! Faut qu'j'voie ça ...
;-)

·
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
Petit ou grand créateur... tu es et tu seras... peu importe le reste. Du moment que l’on se fait plaisir....:-)
·
Image de Scrambledspirit
Scrambledspirit · il y a
ça donne presque du courage ... merci
·
Image de Daniel Grygiel Swistak
Daniel Grygiel Swistak · il y a
Espérance ! j'ai aimé, mes voix
·
Image de Loodmer
Loodmer · il y a
Tchou, tchou !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème