L'étranger

il y a
1 min
10
lectures
0
L'étranger sans cesse en quête d'une vie fraîche,
Sillonne les routes, brave les interdits,
Il tente à cents bras de façonner une brèche
Et puis se trouve à présent fort bien affaibli.

Les voilà, ils pillent sans scrupule la ville.
Les tyrans se font sentir, ils arrivent, ils
Souille sa mère, sa sœur, sa femme et sa fille.
C'est lui, depuis sept millions d'années, l'Homme vil.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !