L'ÉTERNITÉ

il y a
1 min
0
lecture
0
Mes os approchent le bord !
Ils s'abandonnent à la flamme de l'effort
De mes ancêtres.
Comme une fleur loin du rivage,
Ils veulent une patience pareille a la richesse, qui est léger.
La patience vous attend, évoquant votre tranquillité,
Leurs os me tiraient de haut en bas ;
Ses fils tissent mon espoir, à la recherche de l'écho,
Et leurs heures, celles de quelqu'un, ne se souviennent pas de leurs secrets.
Leurs traces se perdent dans la forêt des miroirs,
On danse dans le mouvement de l’oxygène ! Nous collectons le sel de ma sueur !
La patience regarde, dans sa boule de cristal, l'écume de l'océan,
Elle cherche le rivage et trouve le surf !
Elle peut respirer et enterrer le passé !
Elle entre dans cette métamorphose, car elle sait que le temps se termine demain,
Et cette éternité est un escalier sans fin !
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !