L'Espérance

il y a
1 min
18
lectures
2
Si les peuples n'avaient pas soif
De Domination de l'homme

Les nations allaient orienter leurs forces dans la recherche du bien-être des hommes.

Et le pouvoir de l'homme se trouverait renforcé sur le reste de la nature.

De ses sciences intelligentes
L'homme
Reverdirait les déserts
Irriguerait les sols
Maitriserait les inondations
Annihilerait les pollutions
Et les épidémies éradiquées par ses soins

Et la famine ne serait plus que souvenir

Si seulement les peuples n'avaient pas soif
De Domination de l'homme.

Si seulement ils pouvaient faire de la paix un talisman et la guerre leur totem.
J'arroserais le monde de verbe pour que les enfants sèment de l'amitié.

J'arroserais le monde de mot
Pour que l'enfance soit prévoyante
Pour que la jeunesse soit clairvoyante.

J'arroserais la terre d'action pour que la vieillesse ne soit componction, austérité
Mais conciliante et lénifie.
Si les peuples n'avaient pas soif
De Domination de l'homme
Le monde ne serait-il pas en PAIX
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,