1
min

Les yeux fous

Image de MCG

MCG

10 lectures

2

L'olivier patientait près de la licorne, belle chimère
Les jeunes plants de la vigne souriaient à la brume
Qui se levait
Voile laiteux sur la rivière.

Au loin, les contours irréguliers de l'île.

Dans ses yeux verts, elle s'interrogeait
Tandis que,
Prunelles élargies, il souriait dans sa folie
Presque tranquille.

Les yeux fous se promenaient sur le monde
Enfant gourmand
Avide de mille interdits,
Les yeux fous s'emprisonnaient dans les méandres
Vastes labyrinthes, de son Esprit,

Les yeux fous se condamnèrent,
Seuls,
Au repos éternel,
Fermés à jamais sur une vie qui,
Pas un seul instant
Ne fut vraiment à lui !

2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,