LES YEUX

il y a
1 min
1
lecture
0
Les yeux fermés sous l'eau sentent le mouvement de la mer
Et avec leurs iris ils touchent notre automne.
Les yeux sont de grandes rivières qui veulent toujours dire quelque chose...
Ses pupilles sont comme des étoiles qui scintillent dans le ciel.
Les yeux nagent sans se noyer dans leurs larmes acides,
Ils veulent se nettoyer des nuits blanches et des jours sans fin.
L'iris est immobile et irrévérencieuse,
Il semble immuable car il n'a pas compris
La profondeur de son éternité,
Il n'a pas non plus ressenti le vide de sa lumière.
Les yeux ont différentes formes et couleurs,
Dans les nuits les paupières fermées, ils crachent des lézards,
Ils semblent pauvres, mais ils essaient juste de tromper la bouche,
Pour que cela ne les force pas à voir ce que le corps veut...
S'ils se frappent beaucoup, des caillots sanguins se forment,
Et ils ont la capacité d'entendre la marée.
Les yeux sont face à face et voient la solitude !
Son élève est son cœur qui bat entre le sang et la vie...
Les yeux ne sont pas le miroir de l'âme.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !