Les voix de la nuit

il y a
1 min
246
lectures
14
Qualifié
Image de Été 2021
Les voix de la nuit qui accompagnent les tristes sorts
Racontent que le malheur me frappa en plein cœur
Dans un pays de savane, de mangues et de mil,
De parfums et de douceurs exotiques.
C'était sous les tropiques.
Il y a très longtemps, en Afrique.

— Ce jour-là, confie la fille des baobabs,
Il perdit l'amour de sa vie.
En perdant l'amour de sa vie,
Il perdit sa raison de vivre.
En perdant sa raison de vivre
Il reçut un cœur de cristal
Et dans ce cœur de cristal
Brûle et se consume son âme.

— Un voile de larmes fait mon lit
Depuis que l'innocence a quitté mon existence.
Les caïlcédrats étaient nimbés de rosée
Et les acacias étaient en fleurs.
Je suis parti à la découverte
De nouveaux horizons
Après avoir abandonné ma promise.

— Ce jour-là, chuchote le génie de la savane,
L'horloge de sa vie s'arrêta.
Un voile de ténèbres courut sur lui
Et le terrible feu de sa séduction
lui valut une horrible malédiction.
Il perdit la noblesse de son cœur
Et vécut un quart de siècle avec une épine
Et une douleur dans la poitrine
Car son amie fut et resta son seul,
Vrai et grand amour
Et de l'avoir ainsi déçue puis perdue,
Il ne s'en remit jamais.

— Mes tourments furent tels qu'elle revenait
Dans mon sommeil hanter mes rêves
De sorte que je suppliais le ciel et la terre
De faire cesser mes horribles cauchemars.
Cela dura longtemps, jusqu'au moment
Où les cieux me prirent en pitié
Où, dans mon cœur,
Ils endormirent la terrible douleur.
Mais les cieux me condamnèrent à errer,
Dans des déserts peuplés de fantômes,
Et à promener mon regard, maudit et désespéré,
Sur des visages indifférents et lointains.

— Ce matin, il a pris le chemin de son destin,
Clament les voix qui accompagnent les tristes sorts.
Il ne dormira plus sur un lit de larmes.
Il sera défait de son cœur de cristal
Mais son âme trouvera-t-elle la paix ?

— Mon amour m'attend.
Le cœur trahi a porté sa plus belle robe,
Tressé ses cheveux en une jolie natte,
Cuisiné un magret de canard.
Près d'une chaise, elle a posé une guitare
Et tôt ce matin, a épousseté un placard.
Mon âme trouvera-t-elle son pardon ?
14

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sékou Oumar SYLLA
Sékou Oumar SYLLA · il y a
Bravo pour ce beau poème ! J’ai aimé et je viens de vous accorder ma voix. Je suis finaliste et j’occupe la 2ème place du Prix des jeunes écritures. Merci de passer faire un tour chez moi et de soutenir mon texte si vous le trouvez pertinent et si vous avez le temps. Les votes seront clos aujourd'hui jeudi 15 juillet avant 17h (Heure de Paris)
Le lien du vote.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/l-art-de-la-vie-et-de-la-reussite

Image de Olivier Descamps
Olivier Descamps · il y a
J'avais apprécié ce poème à la première lecture. C'est toujours le cas. Je remets un like !
Image de faustin YAVO
faustin YAVO · il y a
Merci, Olivier. Amitié.

Vous aimerez aussi !