Les verrues plantaires persistantes de Bernadette Soupirail

il y a
1 min
2623
lectures
147
Lauréat
Jury
Recommandé

Ecrire n'importe quoi d'accord mais j'essaie quand même de ne pas le faire n'importe comment. Et pourquoi glorifier Bardot ou Garbo quand on peut rendre hommage à des héroïnes loseuses, has been  [+]

Image de Été 2012
Bernadette Soupirail avait dessous les pieds
Des verrues si tenaces et si bien implantées
Qu’elle avait essayé à grands coups de tenailles
De les déraciner pour qu’enfin elles s’en aillent

Malgré tous ses efforts les verrues purulentes
Croustillaient sous ses pieds et sa démarche lente
Trahissait les tracas causés par la vérole
Du champignon sournois pourrissant dans ses groles

Bernadette Soupirail était une guerrière
Décidée à combattre ses verrues plantaires
Elle alla pour prier tout au fond de sa grotte
Où séchaient fatiguées deux gaines et trois culottes

Quand soudain apparut au fond d’un soupirail
Une vierge aux allures de vieil épouvantail
Devant l’apparition Bernadette blêmit
Lui donnant en offrande un bout de salami

La vierge avait bon cœur aussi décida-t-elle
De soulager l’infirme à grands coups de truelle
Bernadette ayant vu les films de Jacky Chan
Elle se défendit à grands coups de tatanes

La vierge décrépite au fond d’un trou sombra
En beuglant tel un âne auquel on coupe un bras
Bernadette remit ses tatanes sanglantes
Et constata la fin des verrues persistantes

Du miracle divin elle se félicita
Elle en tira profit car depuis ce jour-là
En ce lieu situé entre Lascaux et Lourdes
Des millions d’abrutis viennent emplir leur gourde



Recommandé
147

Un petit mot pour l'auteur ? 36 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Philippe Salort
Philippe Salort · il y a
Kolossal !
Image de Zérial Nicole Lairez-Sosiewicz
Zérial Nicole Lairez-Sosiewicz · il y a
très, très drôle; j'adore
Image de Ray dit Kourgarou
Ray dit Kourgarou · il y a
Hahahaha !
"Déjantesquement" imaginé, j'adore ça.

Et cette pauvre Vierge se trouva fort 'marrie'
D'être ainsi rejetée et laisser sa truelle
Au pouvoir de soigner maudites écrouelles.
La Sainte Bernadette se trouve ainsi guérie

A grands coups de taloche sur la plante des pieds
Et sans aucun remords d'avoir jeté Marie
Elle repart marchant droit confier aux Portugais
Cet instrument magique pour leur servir d'outil.

Mettre un pied dans la grotte peut guérir les verrues ?
Je n'y avais pensé. Le remède est étrange.
J'ai peur 'qu'en pue' des pieds le nez ne nous démange
Alors l'eau de la source sera la bienvenue

Pour rincer du chaland les nouveaux ripatons
Et offrir au touriste l'occasion d'acheter
Au cours de sa visite pour très cher un flacon
De cette eau merveilleuse... et de se faire enfler.

:-))

Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
EXCELLENT !
Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
votre texte sort du moteur d'envies, quelle chance ! (et quel beau texte)
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
Un petit délice de fou rire à la lecture de votre texte. Le vote d'Arlo qui vous invite à découvrir son dernier poème " à l'air du temps" retenu pour la première étape de la finale du prix été poésie. Bonne journée à vous
Image de Djenna Louise Buckwell
Djenna Louise Buckwell · il y a
Ha ha ha
Excellent !

Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Très beau poème agréable à lire et parfaitement réussi. J'aime. De la part de Tilee auteur du poème "transparence" en lice dans la dernière ligne droite prix été 2016. Je me permets de vous inviter à le lire et à le commenter si vous en avez le temps.
Merci à vous. Tilee

Image de Philippe Kireeff
Philippe Kireeff · il y a
Loufoque et drôle, j'aime.

Vous aimerez aussi !