Les vallées de ton être

il y a
1 min
4
lectures
1

Chroniques d'un homme crétin-raté  [+]

De ton corps s'exhale ce parfum de scandale
D'une forte chaleur, tel l'herbe fraîchement coupé
Sous l'Ondée matinale
Me bitture, me berce et chavire mon être bancale.

Merci
Merci beaucoup.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Des vallées torrides à l'ombre du Être ...