LES SORCIERS

il y a
1 min
115
lectures
16
Ils sont venus pour nous n'ayant rien à gagner
La Beauté dans la poche et le soulier troué
Vois Schubert accordant ses trésors contre pain
Ou ce Nerval pendu pour éviter demain

Au grand jour préférant les obscures traverses
Relevant le faux-col sous les viles averses
C'est Van Gogh et Gauguin c'est Verlaine et Rimbaud
La rencontre ici bas de ce qui vient d'en haut

Débarquant de l'Azur pour graver une page
Nouvelle les Sorciers poussent leur cri de rage
Vois ces monstres-gueux nés d'un pinceau primitif

Ce Bosch halluciné le pur Lautréamont
Ces géants isolés franchissant l'Hellespont
Pour éclairer la nuit de ce monde poussif
16

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !