1
min

Les quinqua d'aujourd'hui

Image de Léna

Léna

67 lectures

16

Elles vivent presque sans amour, presque sans sexe
et ne semblent pas s'en rendre compte
Les journées ne font que vingt-quatre heures disent-elles
et entre les enfants, le travail, le ménage, le repassage
elles se plaignent de ne plus avoir de temps pour elles

Elles mettent des collants opaques en hiver
pour ne pas avoir à s'épiler les jambes, ces filles là
Elles mettent de la lingerie dépareillée
Elles attachent leurs cheveux sans grâce
parce que c'est plus pratique disent-elles
Elles oublient un peu de se regarder dans le miroir

Elles semblent fatiguées, usées, elles n'ont plus d'entrain
Elles oublient de refaire le monde, elles semblent résignées
Pour s'évader, elles lisent Cinquante nuances
En pyjama en pilou, le soir, dans leur lit
Elles aiment le romantisme, mais le sexe c'est osé

Au restaurant, elles ne parlent pas à leur mari
Ils mangent en silence, ils n'ont plus rien à se dire
Au lit, ils se retournent chacun de leur côté
après un dernier baiser mécanique
Ils font l'amour dans le noir, à la va-vite

Elles ne sont ni très féminines, ni féministes
Elles n'ont plus de combat à mener, plus d'idéaux
Elles ont voulu la révolution mais ont perdu toutes les guerres
Elles voulaient un bébé toute seule, elles se retrouvent toutes seules
Elles sont fatiguées, sans vie, désabusées

Et moi, je ne me reconnais pas en elles
Je les trouve vieilles avant l'âge
Ou peut-être est-ce moi qui suis trop jeune
Je ne les juge pas, je dis juste qu'aimer conserve
Qu'il faut faire l'effort d'aimer l'amour et le sexe
Qu'il faut que l'homme reste un gibier à chasser
et que l'amour rend belles, infiniment belles.

Thèmes

Image de Poèmes
16

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
"L'amour rends belles, infiniment belles" à tout âge ! ;)
·
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Portrait assez incisif !
Ma quinqua est différente ;-) dans "Entre les persiennes"...

·
Image de Hortense Remington
Hortense Remington · il y a
Doux, joli, tendre, humain, beau et vrai...
quel talent Léna !

·
Image de Léna
Léna · il y a
Quand je vous disais que vous étiez bien trop indulgente, Hortense. Merci beaucoup. Votre amitié attentive m'est précieuse.
·
Image de Adonis
Adonis · il y a
Très joli texte Léna !
·
Image de Léna
Léna · il y a
Merci Adonis....
·
Image de Sibipa
Sibipa · il y a
Il y a quelques vérités qui ne font pas plaisir à entendre mais bon ! je ne m'en formalise pas, je retiens surtout le dernier vers "que l'amour rend belles, infiniment belles " C'est tellement vrai !
·
Image de Léna
Léna · il y a
Alors, j'espère, que vous n'êtes pas de ces femmes là. Et si vous l'êtes alors j'espère que ce petit texte sans prétention d'autre que guérir ma colère, vous sera bénéfique. Et pardon si je vous ai froissée Sibipa...
·
Image de Sibipa
Sibipa · il y a
je ne suis aucunement fâchée, J'aime bien les gens qui disent ce qu'ils pensent et comme j'écris aussi parfois des textes dérangeants, je peux comprendre que les gens réagissent, votre texte m'a plutôt amusée dans le bon sens du terme.
·
Image de Léna
Léna · il y a
Tant mieux alors...Sourire.
·
Image de Léna
Léna · il y a
Eh bien, en tout cas, ce petit texte a provoqué des réactions. Je n'en attendais pas tant mais j'aime cela follement. J'étais à un dîner d'amies, et nous parlions, elles me disaient être fatiguées, ne plus avoir envie de se battre contre une loi travail qui détruit les acquis, ni contre les hôpitaux qui ferment ici... Je m'étais acheté un chemisier en dentelle, et elles me disaient qu'elles en avaient fini avec ces fanfreluches, et cela m'a fâchée...Alors, en rentrant, j'ai écrit.
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Pour une fois Léna je suis en léger désaccord avec toi, celles que tu décris sont plutôt des quadras , ces fameuses working girls qui n'ont plus de temps pour rien, entre boulot et gosses.
·
Image de Léna
Léna · il y a
Non, je parle des femmes qui voient leurs enfants partir, quelquefois le mari aussi, elles sont nostalgiques, elles ne savent pas quoi faire encore de cette nouvelle liberté qui s'offre à elles, je trouve que les quadras sont encore dans la séduction...
·
Image de Léna
Léna · il y a
Eh bien, en tout cas, ce petit texte a provoqué des réactions. Je n'en attendais pas tant mais j'aime cela follement. J'étais à un dîner d'amies, et nous parlions, elles me disaient être fatiguées, ne plus avoir envie de se battre contre une loi travail qui détruit les acquis, ni contre les hôpitaux qui ferment ici... Je m'étais acheté un chemisier en dentelle, et elles me disaient qu'elles en avaient fini avec ces fanfreluches, et cela m'a fâché...Alors, en rentrant, j'ai écrit.
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
C'est l'avantage de la littérature, c'est une fenêtre ouverte sur le monde qui provoque toujours des réactions, c'est ce qui en fait son piment.
·
Image de Léna
Léna · il y a
Oui, c'est vrai, la littérature totalement sortie de l'imaginaire et puis celle qui est un peu militante, engagée, qui tient compte de ce que l'on vit, de ce que l'on voit....
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
C'est en partie son rôle premier, qu'on a un peu oublié ou déserté.
·
Image de Léna
Léna · il y a
Oui, c'est vrai...
·
Image de HarukoSan
HarukoSan · il y a
Comme Geny, je ne pense pas qu'il faille généraliser, à cet âge les enfants sont souvent partis, et du temps elles en ont ... pour tout et même plus encore, mais peut-être cela dépend des régions! Bonne soirée.
·
Image de Léna
Léna · il y a
Elles ont du temps mais elles ne savent pas quoi en faire, trop nostalgiques de ce qui ne sera plus, elles ne savent pas encore quoi faire de cette nouvelle liberté... C'est peut-être effectivement un problème régional...C'est vrai que dans les grandes villes, c'est sans doute plus facile....Merci HarukoSan, bonne soirée...
·
Image de HarukoSan
HarukoSan · il y a
Oh c'est certain, dans les grandes villes les Femmes de 50 ans et plus sont toujours extrêmement belles et savent occuper leur temps libre...se tenir au goût du jour , suivre la mode, les nouveautés sans se rendre ridicule ..et profiter de la vie...une vie différente depuis leur 20/ 30 et peut -être aussi de leur 40 ans mais c'est pour elles un plaisir d'être quinqua tout autant pour ceux qui les entourent, les découvrent et finissent par les aimer davantage..l'expérience et la liberté font d'elles des Femmes superbes! à bientôt.
PS: "elles mettent des collants opaques pour ne pas avoir à s'épiler les jambes, des dessous dépareillés" !!!! elles n'ont peut-être pas attendu d'avoir 50 ans pour cela! oooohhh que c'est vilain -:)

·
Image de Léna
Léna · il y a
Eh bien, en tout cas, ce petit texte a provoqué des réactions. Je n'en attendais pas tant mais j'aime cela follement. J'étais à un dîner d'amies, et nous parlions, elles me disaient être fatiguées, ne plus avoir envie de se battre contre une loi travail qui détruit les acquis, ni contre les hôpitaux qui ferment ici... Je m'étais acheté un chemisier en dentelle, et elles me disaient qu'elles en avaient fini avec ces fanfreluches, et cela m'a fâchée...Alors, en rentrant, j'ai écrit.
·
Image de Polina
Polina · il y a
ABSOLUMENT !
·
Image de Léna
Léna · il y a
Ah, voici une Léna bis, merci Polina....
·
Image de Léna
Léna · il y a
Eh bien, en tout cas, ce petit texte a provoqué des réactions. Je n'en attendais pas tant mais j'aime cela follement. J'étais à un dîner d'amies, et nous parlions, elles me disaient être fatiguées, ne plus avoir envie de se battre contre une loi travail qui détruit les acquis, ni contre les hôpitaux qui ferment ici... Je m'étais acheté un chemisier en dentelle, et elles me disaient qu'elles en avaient fini avec ces fanfreluches, et cela m'a fâchée...Alors, en rentrant, j'ai écrit.
·
Image de Violette
Violette · il y a
Vous avez raison de les secouer ces quinqua (s ou pas ?) là, car comme Geny je n'en vois guère de ce genre. Je les trouve presque sœurs avec leurs filles adolescentes, fières et pimpantes avec époux ou amis, gaies avec leurs copines et je crois qu'elles auront aussi une belle cinquantaine ......... et plus ! Je vote car vous les secouez celles qui se laissent aller !
·
Image de Léna
Léna · il y a
Je parle des femmes qui souvent voient leurs enfants partir, quelquefois le mari est parti aussi, elles ne savent plus trop quoi faire de leur existence, elles sont à un âge charnière, et souvent elles se laissent aller à une sorte de spleen, à regarder le verre à demi vide au lieu de le regarder à moitié plein...Il restera trente, quarante ans avant la fin, peut-être moins, il n'est pas encore temps d'être tristes et de ne plus avoir d'envies.... Merci Violette
·
Image de Violette
Violette · il y a
Il y a certes des moments de découragement, mais ça vaut la peine de réagir car les années
encore à vivre, comme vous le dites si bien, ne doivent pas juste être faites que de tristesse.

·
Image de Léna
Léna · il y a
Eh bien, en tout cas, ce petit texte a provoqué des réactions. Je n'en attendais pas tant mais j'aime cela follement. J'étais à un dîner d'amies, et nous parlions, elles me disaient être fatiguées, ne plus avoir envie de se battre contre une loi travail qui détruit les acquis, ni contre les hôpitaux qui ferment ici... Je m'étais acheté un chemisier en dentelle, et elles me disaient qu'elles en avaient fini avec ces fanfreluches, et cela m'a fâchée...Alors, en rentrant, j'ai écrit.
·
Image de Coccinelle
Coccinelle · il y a
C'est toi qui as raison Léna , elles sont vieilles et toi tu es jeune dans ta tête, ton corps et tes envies . Ne change pas surtout ! Bizzzz
·
Image de Léna
Léna · il y a
Merci infiniment Coccinelle, bises à toi...
·
Image de Léna
Léna · il y a
Eh bien, en tout cas, ce petit texte a provoqué des réactions. Je n'en attendais pas tant mais j'aime cela follement. J'étais à un dîner d'amies, et nous parlions, elles me disaient être fatiguées, ne plus avoir envie de se battre contre une loi travail qui détruit les acquis, ni contre les hôpitaux qui ferment ici... Je m'étais acheté un chemisier en dentelle, et elles me disaient qu'elles en avaient fini avec ces fanfreluches, et cela m'a fâchée...Alors, en rentrant, j'ai écrit.
·