Les quatre fantastiques

il y a
1 min
177
lectures
37

J'ai toujours su qu'un jour je dirais NON Ce jour est venu le 1er octobre 2015 Voilà Il ne faut savoir que cela  [+]

Dès le premier jour, s’y impriment les pas
En traces d’amour, s’écrit un ici-bas
De sable de roche, en tant de grains de pierre
Qu’une main approche, que s’égrène la terre

D’effet mer le jour, s’y reflètent les bleus
En pièces d’amour, se murmurent les vœux
De gouttes puis lames, en tant de vies berceau
Qu’une vague à l’âme, que l’on en vit de l’eau

Dans un souffle un jour, s’y envole la feuille
En signes d’amour, s’élève folle en deuil
De brin en orage, en tant de vents d’éclair
Qu’unique nuage, que se respire l’air

De douceur toujours, s’y réchauffent les cœurs
En un mot d’amour, s’évapore la peur
De flamme en brasier, en tant de foudre aux cieux
Qu’autour du foyer, que s’allume le feu.
37

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,