1
min

Les Parques

Image de Lupalba

Lupalba

5 lectures

0

Sur la toile, les trois Parques tissent, tissent,
Le chemin de notre vie, nos injustices,
Se délectent de nos drames, et nos délices,
Elles les jettent, jouent avec, et elles glissent
De temps à autre, en nos bonheurs, des supplices.
Elles volent notre temps, nos heures propices,
Nous placent sournoisement face à nos vices,
Nous ôtent allègrement nos joies. Les prémisses ?
Elles sont leur spécialité et leur malice.
Elles vous font rencontrer, vous désunissent,
Ce sont ces démoniaques qui choisissent
Si vous aurez as aux cartes, aux dés double-six,
Et ce sont ces demoiselles qui régissent
Toutes vos actions, funeste police.
Bien qu'elles ne soient de nos vies les actrices,
Elles jettent les pions sans le moindre artifice
Et, coupant le fil qui à la vie vous hisse,
Vous laisseront tomber au fond du précipice.

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,