Les Naufrageurs

il y a
1 min
356
lectures
51
Finaliste
Jury
Recommandé

Un jour viendra ou les derniers poètes, oubliés de tous, le seront d'eux-même. Voici les vers de l'un d'eux. Mais qui s'en soucie encore au 21ème siècle... Merci pour votre soutien  [+]

Image de Printemps 2016
Autant l'automne étreint
Les âmes mélancoliques de leurs compagnes
Autant inexorable, son train
Décharne en douceur nos campagnes

À mesure que vents et vagues forcissent
Leurs desseins noircissent
Les tempêtes arrivent, tourmentes et flots rageurs
Aiguisant l'avidité des naufrageurs

Pilleurs ! Vos faisceaux trompent
Nombre de vaisseaux sombrent
Et sur ces côtes découpées, les épaves
Dégueulent leurs entrailles pour ceux qui s'en gavent

Mais de ces débris de bois
Naissent les échardes au cœur
Et même lorsqu'il fume et boit
Jamais l'homme n'étouffe en lui le fossoyeur.

Recommandé
51

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !