1
min

LES MUSICIENNES

Image de Alhama garcia

Alhama garcia

37 lectures

2

J’aime les musiciennes vêtues de noir
attendant sourcil froncé
leur partie et souriant de soulagement
quand le Saint-Saëns s’achève

leur coup de tête suivant l’attaque sèche
de l’archet et leurs petits coups d’œil
au chef quand l’adagio démarre
ou pendant leurs trois mesures quasi solo

à quoi pensent-elles dans les arpèges
ou les forte oh cet air sérieux
quand elles reposent sur leurs genoux
entre leurs mains habiles

la fierté que Marsyas paya de sa peau
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sido Cidoulane
Sido Cidoulane · il y a
La musique inspire les poètes -- ( et les apprentis poètes, comme je le suis), mais moins ceux, celles qui l'interprètent, comme ici ! Les musiciennes je les aime en clair, juste pour rompre avec la tradition, et chasser le symbole du noir. La musique transporte hors des zones d'ombre, même dans les dies irae, " la musique souvent me prend comme une mer.." Mais noir ou blanc l'essentiel n'est pas là ! plutôt dans le rendu des gestes, des attitudes.
Ce que j'aime ici aussi, et dans ce que j'ai pu lire par ailleurs c'est l'incitation à relire les récits mythologiques !