Les mots

il y a
1 min
0
lecture
0
Faut il raisonner l'éloquence
L'excuser de ses errances
Doit on applaudir la main tendue
Qui arraisonna le choix qui fut

Les décisions se prennent et s'envolent
Visiteurs du ciel, de l'air et du sol
Musique crescendo qui pénètre à tout va
Une assurance, une foi, une âme de soldat

Tiraillant l'adverbe bien plus amplement
Vaste dérive qui souligna le talent
Rien ne fut, rien ne fit, rien n'a de temps
Magnétique répulsion souvenir des amants

Aimant l'attrait qu'il s'en découle
Cassant les mythes droit de ce moule
Naviguant finalement jusqu'à déraison
Le mensonge est un choix admirable de confusion
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,